Aucun souvenir assez solide d'Alain Damasio (2/4)

Publié le par Eterlutisse

Aucun souvenir assez solide d'Alain Damasio (2/4)

Le Bruit des Bagues : extraordinaire dystopie, réflexion sur l'identité, la société connectée... L'application pour rencontrer des gens est une réalité -une émission vient d'en parler-. J'ai aimé l'idée de s'approprier la ville autrement en empruntant les parcours favoris de quelqu'un d'autre. J'ai pris conscience que certains espaces de la ville ne sont peut-être pas interdits mais tellement délaissés des parcours habituels qu'ils finissent par être oubliés, ils pourraient ne même pas exister -ma peur m'interdit aussi certaines zones de mon propre quartier-.

C@PTCH@ : horreur épique sur la numérisation de l'identité.

So Phare away : une très belle histoire d'amour.C'est la nouvelle qui m'avait donné envie de lire ce recueil. Certaines scènes ont fait écho à mon malaise de piéton dans un monde où la voiture me semblait reine -çà c'était avant le GR2013 maintenant, je relève le menton et ose investir l'espace, explorer sans me sentir déplacée-.

Prise de vue sur une portion du GR2013 du côté de Plan de Campagne.

Prise de vue sur une portion du GR2013 du côté de Plan de Campagne.

Commenter cet article