Scumland d'Absinthe Pandemos

Publié le par Eterlutisse

Scumland d'Absinthe Pandemos

Ce concentré de SF m'a mis une claque. Une dystopie hyperhard et drôle.

-Il paraît que je faisais des têtes bizarre en lisant les passages gores.- J'ai lu tout le texte en pensant que c'était écrit par un mec totalement barré ou très cynique et en fait c'est une auteure barrée ou très cynique... Quelqu'un qui renverse les archétypes sans tabou.

Électrochoc, l'histoire mêle les clichés de l'imagerie pulp à une civilisation extrême : une société féministe après un changement de polarité révolutionnaire des valeurs patriarcales. J'avais ressenti un peu cet état d'adhésion perplexe en lisant Gilgamesh, roi d'Ourouk.

La technomagie apporte une petite touche de fantasy à l'ensemble.

Ma première lecture pulp, un genre qui joue avec mes madeleines de rôlistes.

Publié dans critique de livre, SF

Commenter cet article