La mémoire du vautour de Fabrice Colin

Publié le par eterlutisse

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51ZIjFTOfaL._SL160_.jpgLes 100 premières pages me font l'effet d'être en manque de fantasy. Je m'ennuie. Je trouve le tout prévisible puisque tout est dit dès le début. Rien de déroutant si ce n'est cette salle de bain du héros qui grandit et dans laquelle il fait ajouter une douche hightech et puis après une baignoire géante.

 

Les personnages sont tellement abimés par la vie qu'ils n'ont que des sentiments atones qui ne me touchent pas. Le gars faisait partie d'un groupe qui a clashé et lui a eu un accident, elle est retraitée de l'armée et elle a un cancer.

 

Le style Colin reste appréciable, lisse.

 

Passé ces 100 première pages, le récit vécu du point de vue d'un vautour et d'une panthère m'a un peu sortie de ma léthargie. J'attends et perservère, c'est quand même un bouquin de Fabrice Colin je n'en ai lu qu'un qui ne m'ait pas plu -,"A vos souhaits ", le premier que j'ai lu-, alors j'espère... J'en suis à la page 149.

 

La suite est tout à fait différente de ce que j'imaginais. On quitte les personnages les uns après les autres et leur histoire est de plus en plus bizarre. Après l'épilogue le tout est finalement très déroutant même si c'est bien un tout.

Après une nuit de sommeil, je crois avoir compris ce qu'il s'est passé, ce qu'était l'administration mystérieuse, le pourquoi des faits étranges qui se produisaient... C'est une vision très originale de la mort.

Commenter cet article